Auteur: Nayra VACAFLOR
Maitre de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Bordeaux Montaigne et chercheuse au laboratoire MICA (Méditions, Information, Communication, Arts)