Auteur: Anke Patzelt
Anke Patzelt est candidate au doctorat en sociologie à l’Université d’Ottawa et récipiendaire de la bourse ontarienne d’études Trillium. Sa thèse de doctorat porte sur les migrants hautement qualifiés et les « élites mobiles ». Plus précisément, Anke s’intéresse aux modèles de mobilité, d’intégration et d’établissement de ces migrants. Anke est titulaire d’une maîtrise en migration internationale et relations ethniques de l’Université de Malmö. En 2014, elle a obtenu, pour sa thèse de maîtrise, le prix de thèse de maîtrise en études germano-canadiennes de l’Université de Winnipeg. Anke est également titulaire d’un baccalauréat en anthropologie culturelle et sociale ainsi qu’en études scandinaves de l’Université de Münster. Anke a étudié et a publié sur les immigrants allemands au Canada, sur les concepts de la construction de l’identité, sur les sentiments d’appartenance et sur la citoyenneté en Allemagne et au Canada. Récemment, elle a publié un article sur les migrants vieillissants au sein de la revue Journal of Ethnic and Migration Studies